PORT DE MASQUE OBLIGATOIRE : JEAN-PIERRE PERNAUT DÉFRAYE LA CHRONIQUE À CE PROPOS
Encore une fois, le présentateur tant apprécié des Français lâche une bombe sur le JT de 13 heures sur TF1. Jean-Pierre Pernaut enflamme la toile par le biais de ses tendances à ne pas mâcher ses mots. Ce 28 aout, Jean-Pierre Pernaut a déballé ses opinions en ce qui concerne le port de masque obligatoire dans les lieux publics et dans la rue. Focus.

Tous les téléspectateurs commencent à apprécier les coups de gueule de Jean-Pierre Pernaut ! Si, récemment, il a avoir critiqué la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, il crie à haute voix ce que les autres disent bas. En effet, il est passé sous le feu des projecteurs le relaye Gala.

Les règlements spécifiques qui sont de mise

21 départements ont été qualifiés comme zone rouge par le gouvernement et dorénavant, le port du masque est exigé. A cet effet, les autorités ont établi des règles bien spécifiques : le port de masque est exigé aux habitants. Autrement, une peine d’amende de 135 euros risque d’être infligée. Néanmoins, cette règle connait une exception puisque les cyclistes et les joggeurs ne sont pas concernés, particulièrement à Paris. Le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire a alors formulé sur France Info : « Nous sommes opposés au port du masque à vélo parce que rien sur le plan scientifique n’atteste que c’est dangereux et surtout contre-productif ». Toutefois, le port du masque reste obligatoire pour les piétons tout comme les utilisateurs de trottinettes et ceux qui conduisent des deux-roues motorisés.

Un avis venant de Jean-Pierre Pernaut à ce propos

Le célèbre journaliste de TF1 s’est exprimé sans problème lors du journal de 13 heures. Comme les téléspectateurs le sachent, ce n’est pas une première fois pour le présentateur le plus estimé des Français. Pendant cette crise sanitaire de Covid-19, il avait révélé son mécontentement vis-à-vis des règles établies par le gouvernement, parmi elles la non réouverture des plages ou les hommes politiques qui ont totalement oublié l’existence du coronavirus lors des élections municipales.

Pour cette fois-ci Jean-Pierre Pernaut estime que les règles sont baroques. En guise de conclusion du reportage dédié au port du masque, le fameux animateur du 13 heures sur TF1, a lancé une insinuation contestatrice : « On a compris que quand on marche, on doit avoir un masque et si on voit un policier, il suffit de trottiner, on a le droit de l’enlever ».